27 juin 2009

Le temps passe

Le temps passe et rien ne change
La vie s'écoule lentement
La vie passe à coté de moi et m'ignore
Des doutes, des errements, des peurs
De la joie, de l'amour, du bonheur
Une tristesse reste là pourtant
Indicible, cachée, refoulée
Elle remonte parfois avec force et vigueur
Elle me terrasse m'anéantit et m'empêche de voir le chemin parcouru
Tout remettre en cause, en permanence, se questionner sans cesse
Trouver tout insupportable, ne tolérer plus personne
Se replier sur soi-même et oublier les autres
Être enfin libéré du jugement de bien commun
Ignoré la véhémence et les rumeurs
Ignoré les autres pour mieux s'ignorer soi-même
Oublier, c'est impossible
Le temps passe et rien ne change
La monotonie du quotidien
Le désespoir du changement qui ne vient pas
Parfois un espoir cependant
Des obstacles encore et toujours
De la rage en moi encore
Est-elle bonne ?
Je veux avancer
Je veux changer
Je veux plus encore et toujours
Impatient, tenace et décidé
Le changement arrivera bien un jour
Plus de honte en moins
Fini les excuses
Tout envoyer en l'air
Tous les envoyer paitre
L'ennui est là, la peur aussi
L'attachement et la déchirure
La joie du présent et la peur de l'avenir
Une hâte si grande, une envie si pressante, si présente
Les petits malheurs paraissent si grands, démesurés
Amplifiés par le mal-être, le malaise grandit
Encore trop de questions en moi, sur moi
Aucunes certitudes en moi
Que des questions lancinantes
Il est tard, aujourd'hui comme dans  ma vie
Le virage est là, un tournant décisif dans mon histoire
Serais-je patient ou serais-je encore moi et tout perdre à nouveau
Du temps pour en arriver là
Du temps pour réfléchir encore, un peu trop peut-être
Le temps passe et je veux que les choses changent...

Posté par irulefr à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le temps passe

Nouveau commentaire